Au fur et à mesure du temps, la fenêtre météo jouant l’arlésienne, cette heure de premier décollage s’est faite de plus en plus tardive,  Il a fallu étudier une option B au sujet de l’escale technique de Falaise, initialement prévue pour toute la caravane.


L’équipe de bénévoles à Falaise, autour de leur Président M. Jean-Paul ST MARTIN [un personnage, notre Jean Paul, qui a lui seul vaut le détour à Falaise] s’était mobilisée pour nous accueillir. Quelle déception pour eux ! Milles excuses !! D’autant que nos valses hésitations pour « sauver » l’escale de Falaise, nous ont conduits à les prévenir tardivement. No body is perfect ! L’option « poids des gros mots, choc des égos » un moment perceptible s’efface bien vite avec l’arrivée des premiers bleus. Encore l’effet magique des combinaisons bleus. On vous le dit depuis le début, passer au bleu ça dilue les idées noires et ça fait voir la vie en rose avec météo CAVOK.


Seuls six avions «bleus» se posent finalement dans un créneau de trois quarts d’heure, et 4 avions commissaires font également escale en début de passage pour certains, en fin de passage pour d’autres, dont le Commissaire Général, et trois membres du Bureau directeur dont le Vice Président et le Trésorier, ce dernier s’est proposé pour le peloton d’exécution à titre de victime expiatoire, mais l’option « sacrifice humain » pour conjurer le mauvais sort a été abandonnée !


Ce club, avec un très beau club house, nous accueille très chaleureusement. Boissons fraiches et repos pour tout le monde. Interview du Président par le journaliste d’Info Pilote, vous savez la revue qui a le même effet magique que les combinaisons !

La présence des avions bariolés des bleus est l’occasion de faire des séries de photos des équipages avec le Président du club, et les adhérents présents qui se sont mobilisés pour nous accueillir. L’aéro-club de Falaise a finalement accueilli les meilleurs !  La preuve ? C’est sur les photos ! Encore mille excuses, mais c’est promis on reviendra à une prochaine occasion !


20h30 : Tout le monde est arrivé à Merville. Nous sommes accueillis par André JONGHMANS, président de l’aéroclub local, qui a eu la gentillesse d’organiser une petite réception. Les présentations sont faites, et André dit quelques mots aux jeunes pilotes afin de leur souhaiter la bienvenue.  Il est relativement tard et les bleus comme les jaunes et les marrons sont fatigués et affamés ! C’est donc l’heure de passer à table. Louis Blériot nous attend pour un très bon repas, ce qui donne des ailes au KG, qui ne peut s’empêcher de poser à côté de ce personnage historique, le flambeau est passé ! Même la moustache y est. Et ensuite tout le monde au dodo. Demain une longue journée attend les jeunes avec la quatrième boucle en binôme du TAJP ainsi que la visite de l’EPAG qui a également annoncé qu’elle récompenserait les premiers au classement provisoire demain soir lors d’un repas de Gala.