Daniel explique la situation météo qui n’est pas fameuse…en effet les bleus sont arrivés sous la pluie. Comme quoi le hasard fait bien les choses…un temps superbe pour le Meeting et ce matin, heure du départ, temps déplorable. Sacrés Vannetais !

09h30 : La PAF arrive pour la photo de groupe avec les bleus, un souvenir inoubliable pour une photo  incontournable de tous nos jeunes qui ont pu rêver en regardant la superbe démonstration effectuée la veille par les pilotes de la patrouille.  En y regardant bien, il est difficile de faire la différence entre les pilotes de la PAF et nos bleus… Encore un effet « combinaison » ! Le TAJP est vraiment plein de ressources insoupçonnées, méfiez-vous de l’effet magique des tenues. A peine les photos prises, les pilotes doivent se dépêcher de revenir à leurs avions, ils sont sur
le départ ! Ils sont tout de même onze à devoir décoller. Ca fait du monde…  Les bleus voient s’aligner les trois premiers Alphajet à partir. S’ensuit le départ des deux Rafales qui nous font une superbe surprise en venant droit sur les bleus et surtout en passant assez près de la tour. Une vague d’émotion envahit nos bleus, déjà nostalgiques de voir s’envoler ces avions d’exception et leurs pilotes. Mais, pour certains d’entre eux, dans quelques années ce sera eux que d’autres TAJP verront partir dans de beaux avions bleus-blanc-rouge. Et pour leur rappeler que ce n’est qu’un au-revoir, voilà les deux rafales qui reviennent vers nous pour faire un dernier passage !
Les Mirages 2000 font de même avec un passage au-dessus de nos têtes à basse altitude. Et enfin les deux derniers Alphajet nous saluent ! Que d’émotions… il est évident que nous avons à faire à des pilotes plein de cœur, et en plus très polis : ils ne partent pas en catimini, et leur au-revoir est à classer dans la catégorie «spécial too much géant grandiose je kiffe un max», et encore je suis en dessous du réel. Cette étape à Vannes laissera un souvenir impérissable dans le cœur de tous nos bleus.

Le briefing continue avec la présentation de la navigation pour Merville. Finalement, tout le monde ne passera pas par Falaise. Au vu des conditions météo, plus vite nous serons à Merville, mieux ce sera ! Seuls six avions feront le détour pour se ravitailler. Encore une liaison à faire rapidement, au final c’est plutôt bon signe si la région n’a pas envie que le TAJP décolle. 

Pour finir, les bleus ont réservé une surprise aux jaunes et aux membres de l’aéroclub de Vannes… une petite chanson de remerciements sur l’air de « Happy day ». Maintenant ce sont les grands qui sont émus ! Le tout complété par le haka du tour… On sent que le groupe des bleus est soudé et que d’excellentes initiatives sont prises, ceci ravit les jaunes, les marrons et les Vannetais. Une superbe étape en conclusion, qui ne présage que de bons moments pour la suite !