Repas fini, les bleus retournent à leur hébergement, après 45 min de bus, entraînés par Jean-Luc Establie (responsable des accompagnateurs). Les jaunes et les marrons vaquent à leurs occupations et se dirigent ensuite vers leurs chambres pour un repos bien mérité !

23H00… C’est le drame ! Le vent se lève, le ciel gronde… obligeant nos jaunes à sauter de leur lit pour aller amarrer les quelques avions de la caravane qui ne l’étaient pas, car parkés sur une zone bitumée. Le Doc est appelé en renfort et tiré de son sommeil de force… d’ailleurs il a tout juste eu le temps de se vêtir ! Quelle idée aussi de se charger de grosses malles pleines à ras bord de médicaments et pommades en tout genre, car cela oblige notre cher ami à avoir une voiture pour transporter tout son matériel, c’est ainsi qu’il se voit réveillé par notre KG pour réquisition immédiate de son fier destrier automobile ! Et voilà nos jaunes et marrons entassés dans la voiture du Doc et fonçant à toute allure jusqu’au parking avions afin de mettre en sécurité tous leurs fidèles compagnons aériens.

Notre équipe arrive aux avions, il faut encore les tirer dans l’herbe, mais heureusement les hommes du tour, vêtus de leurs combinaisons magiques font cela en quelques instants ! Le vent souffle, les bâches claquent au vent… et veulent se faire la malle, non pas celle du Doc ! Voyons ! Il faut suivre un peu…

Des piquets sont plantés, des cordes tendues et des bâches bien sécurisées viennent recouvrir notre belle flotte de DR48. Pour cela, notre Doc [que ferait-on sans lui ?] est équipé d’une lampe de poche… C’est un homme plein de ressources, entre la voiture, la lampe de poche et la malle, il nous  est vraiment indispensable.

Les avions sont enfin protégés !

Tout le monde est rassuré…les jaunes et les marrons peuvent maintenant aller dormir tranquilles, leurs chères montures aériennes seront toujours là demain pour le grand départ vers la très attendue base militaire de Cognac. Il va falloir être matinal car la météo a décidé de jouer les troubles fêtes : orages pendant la nuit et sans doute une perturbation qui rentre assez vite par l’ouest !