09h00 : Arrivée des premiers avions des jeunes à St Yan. Ils sont peu à avoir été très matinaux mais sécurité météo oblige :  mieux vaut tard que jamais ! Les commissaires ne sont plus seuls, largement aidés par les membres de l’aéroclub de St Yan, venus en force pour guider les jeunes jusqu’au parking, nous les appellerons « les rouges »… eh oui, encore une couleur dans ce grand arc en ciel qu’est le TAJP !! Mais pourquoi donc les rouges, me direz-vous ? … Et bien tout simplement parce qu’ils sont tous vêtus de rouge …  pour mieux les voir car ce sont des « parkeurs » qui connaissent « par cœur » le terrain pour «parker» les avions sur le parquet des vaches ! Les jaunes et les marrons ont beau faire des merveilles, il est indispensable de recevoir un coup de main de la part des aviateurs et passionnés locaux qui, bons connaisseurs du terrain d’accueil, sont les mieux à même pour aider l’organisation du TAJP. C’est grâce à toutes ces bonnes volontés que tout au long de la boucle, les bénévoles des aéroclubs contribuent à faire de ce tour une expérience inoubliable pour tous : jeunes, caravane et aéroclubs d’accueil. Les aviateurs forment une grande famille qui n’a de cesse de promouvoir l’activité !

Une fois les avions parkés, les jeunes se voient pris en main par une équipe  de commissaires bien rodée qui vont leur distribuer tout le matériel nécessaire pour faire ce Tour dans de bonnes conditions : Autocollants des sponsors, numéro des aéronefs, combinaisons, t-shirt, casquettes, cartes aéronautiques, cartes d’approches... il faut veiller à ne rien oublier !

Avant de procéder à la «chaîne de distribution», il y a Charles et Olivier pour le contrôle des papiers de chaque avion et de chaque pilote.

Et tout ceci dans la joie et la bonne humeur ! Tout le monde est heureux d’être ici et il faut montrer à quel point. Ne vous étonnez donc pas de croiser régulièrement sur ce site des personnes avec les bras en l’air. Sur le TAJP, on est heureux, on le montre, et de surcroit, tout ceci est communicatif… Attention ! C’est contagieux, et aucune antidote ne fonctionne. Même le DG de la DGAC a attrapé le virus !

Revenons donc à nos moutons… Ou plutôt à nos bleus ! Les festivités commenceront dès aujourd’hui. Avec à 18h le premier briefing technique qui présente la boucle de demain. Grande étape car première épreuve du tour ! Mais n’en disons pas trop et gardons un peu de suspens jusqu’à demain ! La surprise du jour est qu’une initiation au vol de nuit est prévue pour le soir même. La première journée se finira seulement dans la nuit. Mais quelle joie d’avoir la chance de découvrir le vol de nuit. Un reportage photos viendra illustrer cette belle aventure nocturne.









Pour conclure, une magnifique photo de groupe réalisée devant le DC3, encore une fois les bras levés ! Et oui… le pilote est heureux. Venez donc partager toute cette bonne humeur avec nous. Les jeunes et les plus vieux se feront un plaisir de vous parler de leur passion. Et qui sait… peut-être deviendrez-vous un jour un jaune, un bleu, un marron ou un rouge !

Charles dans ses œuvres !

Après la « chaîne d’accueil » chaque concurrent en a plein les bras !

15h00 : 1er briefing pour les jeunes ! « Der Gueneral Kommissair » souhaite la bienvenue à tout ce beau monde. Ca y est, nous sommes enfin au complet, c’est le début de la grande aventure du TAJP 2009. Et comme ce jour est un grand jour, et qu’aux grands jours sont toujours associés de grands hommes, nous avons été honorés par la présence de Patrick Gandil, Directeur Général de l’Aviation Civile, qui a fait une entrée remarquée en arrivant dans un magnifique avion, qui n’est autre que le DC3, the only one flying in France !

Bel avion, beau monde, belle photo ! C’est l’occasion de faire une photo souvenir avec notre Gueneral Kommissair (KG), Eric Savattero, avec son KG adjoint favori, Jean-Luc Charron, au côté de Patrick Gandil, du chef de centre du SEFA de St Yan, Jacques Aboulin (un grand Merci pour son accueil) de poser devant le DC3 aux côtés de l’équipage de ce merveilleux avion, Jacques Lumbroso et Gabriel Leveque.

Nous ne sommes pas coupés du monde, les médias s’intéressent à nous. Beaucoup de journalistes sur le terrain pour couvrir l’événement. Nous avons même eut droit à un beau reportage sur France 3 Bourgogne, suivi d’une interview en direct avec le Commissaire Général adjoint, Jean-Luc Charron (chargé de la communication). Merci Jean-Luc d’avoir répondu aux questions sans avoir fait coucou à toute ta famille.

Lien vers France 3 : Interview en Direct