Après 24h passées ensemble, les liens se créent. La cohésion de groupe commence à se faire sentir, la «mayonnaise » prend tout doucement,  et tout cela laisse présager d’intenses et grandioses moments pour le TAJP 2009. Certes, chacun a hâte de savoir s’il aura ou non la chance de participer à cette grande aventure. Plus que 50 jours avant le départ…nous n’avons jamais été aussi proches du décollage !


Remontons le temps et retraçons un peu ce beau week-end ensoleillé…


Samedi 12h. Les premiers candidats se présentent à l’accueil du CREPS de Chatenay-Malabry. Tout le monde attend impatiemment sous un beau soleil parisien le début de cette phase décisive pour être dans la caravane du TAJP.  14h. Le « der Ggenerral kommissair », Eric Savattero, rassemble tout son monde dans le grand amphithéâtre afin que tous les pilotes et organisateurs du tour puissent se présenter…


Mot de bienvenu de JL Charron, Trésorier de la FFA, au nom du Président de la FFA. Un seul mot d’ordre : « Le Tour Aérien des Jeunes Pilotes est la vitrine des activités de notre fédération, et vous êtes les ambassadeurs de cette aviation de loisirs ». Une forme d’entrée en matière en quelque sorte ! C’est parti pour 2 jours d’épreuves de sélection et autant d’échange et de

partage, le tout dans la bonne humeur !



La première épreuve sera un test théorique type PPL… Celle-ci aura lieu juste après un petit cours sur la préparation des navigations « made in TAJP » 19h. Les impressions  sont mitigées. Malgré des notes globalement bonnes allant de 27 à 44, personne n’est totalement « full confiant » ! Heureusement , la pression baisse d’un cran quand le candidat  peut se détendre en discutant dans l’herbe. Les jeunes commencent à créer des liens et à échanger ! Après un bon repas à la cafétéria du CREPS ; retour dans l’amphi pour discuter de l’épreuve que tout le monde redoute :  la nouvelle épreuve de motivation. Motivation ? « Kez aquo » vont dire les anciens ? J’explique ! Les jeunes, répartis en 20 groupes, devront présenter devant 4 jurys différents, leur réflexion et l’approche qu’ils adopteraient sur des questions associatives et de communication. Exemple : Organiser une journée portes ouvertes dans son aéroclub ou encore sensibiliser les jeunes collégiens et lycéens à la préparation au BIA. Bref, des sujets variés, mais un même objectif : détecter l’esprit d’équipe de chacun et de voir si le jeune pilote est capable de prendre en compte toutes les dimensions humaines, réglementaires, environnementales de ces questions. Et voilà nous sommes déjà arrivés au bout de cette première journée tous ensemble !


Dimanche 8h ! Nous voilà repartis pour de nouvelles aventures ! Mais avant tout il
faut nourrir notre jeune pilote avec un petit déjeuner offert par la fédération. Ensuite, après un briefing météo et la présentation de la navigation que vont devoir préparer nos champions, « Der GGenerral Kommissair » lance le début de la seconde épreuve. Celle-ci était tellement passionnante que certains pilotes ne voulaient même pas nous rendre leur copie ! Après avoir rassemblé tout le monde,
Jean-Luc Establie présente le déroulement d’une journée type sur le tour, présentation suivie par un discours de notre médecin, Dominique Petitjean, qui donne quelques conseils pour que le Tour puisse se passer au mieux. C’est
juste un avant goût, mais cela précise bien les enjeux d’une hygiène de vie quand il faut piloter plusieurs heures par jour. Et maintenant tout le monde à table ! Il faut que le candidat reprenne des forces pour pouvoir être en forme pour LA dernière épreuve de sélection, que dis-je THE new épreuve of the selection : l’épreuve de motivation/communication ! La distribution des sujets est faite ; César, présent, aurait dit « alea jacta est » (pour les non latinistes : les dès en sont jetés). Bref, c’est maintenant le grand saut dans l’inconnu.


Nous connaîtrons bientôt le nom des 40 pilotes sélectionnés.


Quoiqu’il se passe chaque jeune pilote aura eu l’opportunité d’approfondir et de compléter sa formation tout en passant un week-end basé sous le signe de l’échange et de la bonne humeur! Au-delà d’une sélection, ce week-end aura été l’occasion pour tous de faire connaissance avec de jeunes pilotes animés par la même passion pour l’aviation venus pour l’occasion des quatre coins de la France pour le TAJP 2009.


Dans tous les cas nous aurons tous passé un très bon week-end qui n’est qu’un avant-goût du Tour. Nous nous retrouverons donc dans une cinquantaine de jours pour de nouvelles aventures.

Et même la Télé (France 3) était présente pour couvrir l’événement !


Visualiser les annexes : Photos - Vidéo - Revenir à l’accueil - Contacter l’organisation