Vol moteur... ou à voile ?
 
La bonne nouvelle c’est qu’aujourd’hui Alexandra fête ses 19 ans. Bon anniversaire Alex !
 
Aïe ! La météo en termes de nuages est OK aujourd’hui mais nous avons la tramontane avec une force de 30 à 40 nœuds. Conclusion : notre départ vers Libourne est de nouveau compromis, au moins en horaire. Nous avions prévu des décollages à partir de 09H00 / 09H30, mais au briefing commissaires du matin, le créneau de départ ne s’ouvrirait que vers 13H00 / 14H00 (à actualiser).
L’aviation légère en VFR est en fait une école de philosophie/ O temps, O météo ….. et l’attente …. Qui écrira un jour le grand roman du pilote VFR attentant le créneau météo qui lui permettra de rejoindre son étape du jour … Saint Exupéry  répond nous …
 
Nouveau briefing, nouveau trajet : ce matin pour limiter les inconvénients météo, la navigation initialement prévue Perpignan-Lézignan-Castelnaudary-Gaillac-Libourne devient Perpignan-Lezignan-Castelnaudary-Muret-Agen-Marmande-Libourne. A actualiser en fonction de la météo et des clearances en négociation avec les différents contrôles régionaux.
 
Au final nos avions partent dès 14H00. La fenêtre météo prévue est au rendez-vous. Départ un peu agité de Perpignan, ce ne sont plus des avions mais des ascenseurs ! En bout de piste on est quasiment déjà à l’altitude de croisière.
Vol un peu agité notamment sur les Corbières. “Un peu agité”, c’est un euphémisme : on rajoute de l’eau et de la lessive et à l’arrivée sur Libourne on sort tout propre.
 
Pour les avions un peu courts en pétrole, une escale d’avitaillement est prévue à Agen pour une partie de la caravane et à Murets pour l’autre partie.
Les arrivées des avions concurrents vont se poursuivre jusqu’à 20H30. A l’aéroclub, très bon accueil par le Président du club, M Jeanne et son équipe, est également présente toute l’équipe du CRA (Comité Régionale Aéronautique) : M Abadie, M Dupuch, M Desprat.
L’Antonov et le Stinson font les rotations pour les vols “baptême” : les membres du club apprécient particulièrement.
Après le repas, dernier débrifing jeunes pour clôturer cette journée assez agitée. Les jeunes rejoignent leur lieu de couchage pour une nuit bien méritée.
 
 
Petit potin entre nous (ça ne sort pas du web !) : Le concurrent n°5 Mikaël Brageot a fait escale à Agen pour avitailler et retrouver une de ses admiratrices. Nos reporters étaient là et ont enquêté. Les faits : l’avion dispose d’un réservoir supplémentaire, celui-ci n’a pas été rempli, rendant l’avitaillement obligatoire et par là même rendant le rendez-vous possible. Coïncidence ? Calcul délibéré ? Qu'importe, cela ne nous regarde pas. Mais...la suite dans la galerie photos.
 
 
Aller aux photos du jour.
Orage, ô désespoir
mardi 24 juillet 2007