L’arrivée des jeunes
 
Ca y est : c’est le grand jour pour les bleus. Ils sont partis ce matin de leur aéroclub respectif. Destination Grenoble St Geoirs.
Approche sur Grenoble St Geoirs pour s’intégrer dans le trafic commercial et dans le trafic lié aux vols d’instruction du SEFA (Service d’Exploitation de la Formation Aéronautique), plus cerise sur le gâteau : le trafic présidentiel (Falcon, hélicoptères de sûreté) lié à la venue du Président de la République en visite sur le tour...de France cycliste.
Dès que posé chaque concurrent est autorisé au roulage vers les parkings du SEFA. Là il est pris en charge par les “rouges” (parkeurs de l’aéroclub du Dauphiné -un grand merci à eux- ) pour venir s’aligner sur une double file qui s’agrandit d’heure en heure.
Moteur coupé : “ouf je suis arrivé !”. Pauvres petits concurrents, ils ne savent pas que c’est le tsunami TAJP qui les attend !
Dès la verrière ouverte ils sont pris en charge et “instructionnés”(sic !) pour se rendre dans les locaux du SEFA où les attendent des commissaires afin de vérifier avec eux tous les documents : machine, pilote et dossier médical. Une vraie chaîne de traitement a été mise en place pour assurer tous ces contrôles.
Puis c’est la chaîne de dotation d’équipement : combinaison, tee-shirt, casquette, cartes et cartes d’approche de tous les aérodromes survolés par le parcours du TAJP2007. Super, avec leur combinaison bleu azur, ils sont habillés pour l’été !
Et enfin c’est le grand pensum des autocollants : nombre et emplacement. En effet les 24 autocollants de nos différents partenaires doivent être placés sur toutes les machines, plus 4 autocollants pour le numéro de candidat. Au total 28 autocollants sont à positionner sur chaque appareil, correctement, autant que faire se peut. En théorie c’est bouclé en 10 minutes (du moins c’est ce que dit le manuel), en pratique au bout de 90 minutes sous un soleil de plomb, le jeune pilote suant, en pleurs, essaye désespérément de se détacher du dernier sticker qui le colle à son avion, remake “spécial TAJP” de la séquence du sparadrap du capitaine Haddock dans Tintin au Tibet.
Et après...après c’est une autre histoire, une autre chronique.
 
 
Aller aux photos du jour.
 
Maintenant le tour peut commencer...
mardi 17 juillet 2007