Chronique du 25 juillet : Le Touquet – BA Evreux


 

 

Météo : la malédiction du Touquet ?

Y aurait-il la malédiction du matin au Touquet ? Ce matin encore, la météo n’est pas avec nous, mais alors pas du tout. Fine pluie froide sur le terrain, plafond bas et visibilité des plus réduite. La navigation du jour doit être écourtée pour raison de mauvais temps.

Les derniers départs des avions de présentation

Les avions du meeting qui n’ont pas voulus partir la veille se trouvent maculés de gouttelettes d’eau., Beaucoup de départs sont retardés. Seule la PAF met ses Alphajets en route, et le bruit strident des réacteurs se fait à nouveau entendre dans les environs, mais est-ce un bruit ou une musique ? A 9H45 tous les avions de la PAF sont partis, seul le Transall C160 fait encore face à une petite foule de passionnés venus regarder le dernier passage des avions. Et puis c’est le tour des Tornados, qui font retentir leur moteur et s’envolent à travers les gouttes. Les Mirages attentent patiemment de timides rayons de soleil. La pluie tombe toujours, les heures passent, les avions restent au sol, triste décor pour le grand amphithéâtre imaginaire qui a vu le grand opéra du meeting de la veille..

De bien timides éclaircies décident les pilotes de Mirage française et de Tornado anglais à regagner leur base non avoir fait un dernier passage, et une dernière figure : c’est pour pouvoir faire ce bel au revoir que les pilotes ont dû attendre  (enfin, ça fait au moins une belle histoire).  Il est vrai que même sous la pluie, il y avait encore du public pour venir assister au départ des avions.

Dans la matinée, deux briefing s’enchaînent :

-          briefing sur la liaison vers Evreux, où seuls la consommation et le log de nav seront notés en raison du passage à une navigation quasi directe pour accélérer la « migration » de notre caravane vers d’autres cieux ;

-          puis briefing sur la navigation de demain : il faut savoir rester optimistes.

12H00 : il faut y croire !

L’évolution de la météo semble conforme aux prévision de Denis, notre respecté Docteur Météo. : la pluie a cessé, la visibilité s’améliore, le plafond remonte, le vent souffre un peu moins fort.

C’est le moment pour les petits problèmes d’intendance : les sachets repas étaient prévus pour les « volants », et les marrons devaient manger à Evreux. Le pique nique s’organise dans le hangar pour le gros de la troupe tandis qu’une solution de secours est organisée avec le restaurateur local pour le groupe initialement prévu à Evreux.

Le soleil enfin !

Après actualisation du briefing, c’est finalement le petit rayon de soleil tant attendu par les pilotes qui se montre enfin, avec un décalage de 3 minutes 27 par rapport aux prévisions de Docteur Météo.

A 15H00, toute la caravane s’agite pour préparer les mises en route et vers 16H00 les jeunes pilotes et les accompagnateurs du TAJP commencent la longue série de décollages, et quittent le Touquet en direction la Base Aérienne d’Evreux (BA 105).

La navigation

Départ du Touquet sur la fréquence tu Touquet après avoir pris l’ATIS.

Passage au  point Sierra avec la fréquence opération du TAJP pour une route initialement sur le VOR d’Abbeville,  puis Gournay (beau port de pêche dans les terres : il faut au moins trouver un intérêt conceptuel au point de repère) où l’on passe avec Evreux Approche, avant d’arriver à  Acquigny qui est le point d’entrée  du circuit de piste d’Evreux où l’on passe avec Evreux Tour.

L’arrivée à la BA105

Nous arrivons avec plus de 4 heures de retard sur le planning. Toutes les visites prévues tombent à l’eau (au propre comme au figuré).

L’arrivée des premiers avions se fait entre les passages de petits grains qui pimentent un peu l’approche. Mais il est difficile de manquer une piste de près de 3 km de long, large de 45 mètres et disposant d’une rampe lumineuse d’approche qui ressemble à un sapin de Noël (cf. photos du jour).

Comme toujours l’accueil est chaleureux. Un hangar, avec les salles attenantes est mis à notre disposition. La noria des cartons, valises techniques recommencne est à 18H00 nous disposons à nouveau de notre informatique pour travailler.

La base d’Evreux est spécialisée dans le transport. En conséquence aucun Mirage 2000N comme à Luxeuil, mais le majestueux Transall nous attend près des hangars. Porte et rampe de largage ouvertes, il n’attend que la visite des bleus. Ceux-ci, à peine sortis, de leur avion, se pressent de les attacher, les fermer pour rapidement porter les affaires dans le hangar avant de profiter d’un amphi-cabine dans le Transall … sauf pour ceux qui vont de la voltige avec Paul et Florence.

Notre arrivée tardive nous a privé des visites mais nous bénéficions quand même d’un super accueil : restauration et hôtellerie sur la base elle-même.

Au moment du repas, Claude Penot, vice Président de la FFA , remercie les responsables de la BA 105 pour leur disponibilité face à nos caprices météorologiques.

 

Au programme … «théoriquement»  c’était …et en gros ça été plus tout ça si on oublie les horaires !

-8H30 arrivée des jeunes et l'organisation sur le Touquet

-9H00 à 10H30 Briefing des jeunes pilotes sur l'aérodrome et prépa nav, salle briefing.

-11H00 distribution des sachets repas

-11H00 Premier décollage des Jeunes pour épreuve vers base aérienne d'Evreux

-12H00 à 14H00 repas au Mess pour l'organisation Tour, sur base aérienne d'Evreux  («Tu as voulu manger à Evreux, mais on s’est restauré à l’escale du Touquet »)

-13H30 Dernier décollage du Touquet

-13H30 Première arrivée à Evreux

-16H30 Dernière arrivée à Evreux

-13H30 à 16H30 – initiation Voltige aérienne avec Paul et Florence à Evreux pour un certain nombre de jeunes.

-17H00 à 19H00 Débriefing et Briefing – préparation Nav des jeunes pilotes pour l'étape suivante. (remise à demain compte tenu de l’heure effective d’arrivée)

-17H00 à 19H00 – Résultats de l'étape et général.                                  (non calculés et non publiés à 23H45, heure de rédaction de cette chronique)

-19H00 à 21H00 Repas : sur la base aérienne.

-21H30 – 22H00 Hôtellerie sur la Base aérienne pour tous le monde

 

Les détails du jour :

Les photos du jour

Le parcours du jour : LFAT Le Touquet [1]LFOE Evreux BA105 [2]

Mieux connaître la BA 105 d’Evreux 

[ le parcours du jour, modifié en fonction de la Météo n’est pas disponibe ]°

 

Revenir au menu d’accueil

 

Revenir au sommaire des articles

 

Revenir au jour précédent

Passer au jour suivant